Interview d’Aymeric et Hugo, les organisateurs du Brox Festival !

Qui est ce qui a dit qu’en Avril le ski c’est nul ? Et bien ce n’est pas nous, ni la station des 2 Alpes, ni même le Brox Festival, qui proposera aux skieurs-teuffers un weekend alliant les plaisirs du ski et l’amour de la musique.

C’est donc du 14 au 17 Avril que se tiendra le Brox Festival ! Si le nom ne vous dit pas grand-chose, voire rien du tout, c’est tout à fait normal. En effet, les organisateurs sont tout nouveaux dans l’univers de la création de moments magiques.

Nous sommes allés à leur rencontre afin d’en savoir plus à leur sujet et sur le Brox, et, par la suite on vous proposera un petit jeu-concours.

 

Un Jour : Comment est née l’idée de faire un festival ?

Aymeric : Alors ça s’est fait de façon assez rapide. C’était une après-midi, j’étais chez un ami (Sébastien), on discutait de tout et de rien et puis à un moment dans le fil de la discussion, l’idée de créer un festival arrive à nos bouches. Je lui demande s’il a déjà eu l’occasion de travailler avec des personnes qui ont déjà monté ou organisé quelques choses de semblable, et vous savez ce qu’il me rétorque « Non ». Il me renvoi ma question dans la figure, et j’ai la même réponse que lui. On éclate de rire et on se dit allez go on se lance dans cette aventure.

Hugo : Tout de suite derrière, je reçois un coup de fil d’Aymeric. Il commence à me parler de son idée avec un optimisme à toute épreuve. Du coup, je me chauffe et c’est à ce moment-là qu’on va mettre toute notre énergie pour monter de A à Z le Brox Festival.

 

Un Jour : Vous avez choisi la station des 2 Alpes, pourquoi ? Et contrairement aux autres évènements similaires vous avez fait le pari du weekend, c’est un choix ?

Aymeric : La station des 2 Alpes a été trouvée très rapidement. Sébastien vit dans la région. Personnellement je vais skier dès que je peux là-bas, car on peut allier ski et bonne ambiance tout au long d’une journée. D’ailleurs, la station a été élu à plusieurs reprises « Meilleures station de ski pour son ambiance ». Toutes ces choses, nous ont amené à choisir cette station.

Hugo : Aymeric est trop pudique pour le dire, mais il a un Tour Opérateur spécialisé dans l’organisation de voyages collectifs à la montagne appelé « Snowmind » et ils sont en partenariat avec plusieurs stations de ski dont les 2 Alpes. C’est d’ailleurs pour ça que l’on peut proposer autant de services à nos festivaliers.

Justement concernant le choix du weekend et pas de la semaine, c’est un parti pris que l’on assume. On ne souhaitait pas le faire en semaine car trop long et trop volumineux pour notre premier festival. Et puis au départ, comme le mentionnait Aymeric, on voulait le faire plus-tôt dans l’année mais pas possible pour diverses raisons. Du coup on a discuté avec la station et il nous on dit « Avril on a rien de prévu, on peut faire un closing de la saison avec vous si vous le voulez ». A partir de là, on a sauté sur l’occasion avec le weekend de Pâques qui nous a tendu les bras (rire).

 

Un Jour : Vos offres sont structurées de façon chirurgicale, comment vous avez réussi à monter toutes ces possibilités ?

Aymeric : Comme l’a dit Hugo, à côté j’ai un Tour Opérateur, snowmind. Et, c’est grâce à ça que l’on peut proposer des tarifs avantageux avec des services où pratiquement tout est compris.  Le but c’est de faire découvrir la station et le festival en accompagnant du début à la fin nos festivaliers.

Hugo : C’était important de pouvoir proposer des offres comme celles-ci car on ne vise pas seulement la région mais toute la France, voire même les étrangers si l’envie leur prend.

 

Brox Festival Official Teaser

[ TEASER ] Brox Festival Du 14 au 17 avril 2017➤ Tickets : http://bit.ly/BroxFestivalWeezevent♬ Music : Christian Burkhardt – Delight (Original Mix)Avec TSUGI – Trax Magazine – Generator Hostels – Les 2 Alpes – Snowmind – Panobar Les 2 Alpes – Sauvage – The Arts Factory MagazineVidéo : Dazone Production

Publié par Brox Festival sur mardi 3 janvier 2017

 

Un Jour : D’ailleurs vous attendez combien de personnes pour ce premier festival ?

Aymeric : On ne veut vraiment pas exploser les compteurs lors de cette édition. Enfin, on ne va pas se mentir, si plus de 2 000 personnes viennent on sera plus que satisfait. Mais à l’heure actuelle si on a 1 500 réservations avant le 14 c’est déjà bien.

Hugo : Le but ce n’est pas de créer un festival qui ramasse une pelle de personnes. On veut vraiment créer quelques choses de parfait sur une courte durée pour ne pas se disperser. Le but est de créer de l’expérience, du souvenir, bien au-delà de la musique.

 

Un Jour : Assez parlé de l’organisation, on va parler du Line Up maintenant. On remarque qu’il s’agit pratiquement d’artistes français, c’est un choix de faire du Made In France ?

Aymeric : Ah ah ah ! Avant toute chose, il n’y a aucun rapport avec le Made In France d’Arnaud Montebourg. Plus sérieusement, l’idée est vraiment de faire un festival dans une station française à fort potentiel, afin de faire vivre l’économie locale tout en proposant aux festivaliers des artistes français peu ou pas connus du grand public.

Hugo : Oui comme l’a dit Aymeric, on souhaite valoriser la scène française. On a un vivier important, donc pourquoi ne pas en profiter. Les artistes que l’on va faire venir sont effectivement tous français, sauf 1, à vous de deviner justement (rire). Mais c’est avant tout une programmation réfléchie, pensée à la fois pour la population Rhône–Alpes, jeune et sportive et à la fois pointue, pour une population étudiante exigeante.

 

 

Un Jour : Pouvez-vous nous donner des petites explications sur le festival en lui-même. Le surplace ?

Aymeric : Alors pour commencer, il y aura deux scènes. L’une sera composée spécialement de Live et l’autre de Dj set. Le Panobar situé à 2 600 m d’altitude, est capable d’accueillir plus de 1500 personnes et c’est ici que l’après-midi les artistes comme Mézigue et Flabaire de D.ko RecordsHenø et Col. J de Neighbor Hood Records, Neumodel de Armada Music, Seamus & Charline de Imported Paris et The Arts Factory Magazine se produiront.

Hugo : La deuxième scène, qui sera donc la scène principale sera installée à l’extrémité des Deux Alpes afin de nous garantir une vue sur toute la vallée. Attention les yeux !

C’est ici que le gros se passera, il y aura les Live du trio français dOP, de Leo Pol, de The Superman Lovers, des Fils du Calvaires, de l’allemand Christian Burkhardt et pleins d’autres. Il y aura au niveau du Village de nombreuses installations étonnantes qui rendront services avec notamment des Foodtrucks locaux, un Chill Out spécialement conçu par le collectif Triple D (il s’est entre autres occupé des Chill Out du Weather, la création de toute la friche Richard Lenoir qui s’est déroulé au coeur de Paris l’été dernier), un system de cashless sera instauré sur les deux scènes (au niveau du Panobar, le cashnormal sera aussi accepté).

 

 

Un Jour : Que des choses sympathiques que vous nous proposez. Mais d’ailleurs le vous c’est qui ?

Aymeric : On va utiliser une métaphore, l’iceberg. Sur la partie submergée, il y a 4 personnes :

  • Sébastien, qui gère la partie locale du festival, mais il est surtout l’organisateur principal du festival et propriétaire du PanoBar qui accueille une des deux scènes du festival.
  • Hugo qui se présentera tout seul
  • Vincent qui s’occupe de la Direction Artistique
  • Et moi, je m’occupe de la partie commerciale du festival pour simplifier la lecture (rire)

Hugo : Toujours pour simplifier la lecture, je m’occupe de la communication du festival, donc Réseaux Sociaux, Partenariats, Relations Presse…

Mais dans la partie immergée de l’iceberg, il y a beaucoup plus de personnes et on pense fort à eux. Au final on est comme une deuxième famille.

 

Un Jour : Si vous deviez résumer le festival en une phrase ?

Aymeric : C’est un festival où nous organisateurs avons voulu créer un moment unique pour les festivaliers, avec des artistes français, dans une station française tout en respectant la nature.

Hugo : Une histoire de famille que l’on propose à toutes les personnes qui veulent venir se défouler avec nous que ce soit sur la piste de ski ou la piste de danse !

 

Un jeu concours va être lancé d’ici peu de temps donc restez attentif  !

The following two tabs change content below.

Maxime

Etudiant pour qui la musique facilite son transit intellectuel. C'est avec enthousiasme, plaisir et envie que je vous fais partager ma passion musicale !

Commentaires

commentaires

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire