SSSHAKE creative community ou l’application que l’on attendait!

SSSHAKE creative community

Créer, connecter et collaborer

J’ai revu un ami de longue date qui a décidé avec son associée de lancer une appli’ sous le nom de SSSHAKE.

Mais qu’est-ce que c’est? Pourquoi trois S?

Deux français partis vivre à Londres avec pleins d’idées en tête dont une, créer une application. Mais pas n’importe laquelle une qui pourrait faciliter les échanges et les contacts plus particulièrement dans le milieu artistique.

SSSHAKE = Share Some Skills

Valentine et Arthur, les créateurs, pensent que tu ne peux aller nulle part si tu ne sors pas de ta zone de confort. En effet les milieux créatifs restent assez fermé et privilégié.

Arthur était concepteur-rédacteur en agence de pub. C’est à la fin de son contrat qu’ il n’a jamais réussi à retrouver de directeur artistique avec qui bosser. Plein d’idées mais pas les compétences nécessaires pour les mettre en forme sur Ia suite Adobe. Prenons aussi l’exemple de Valentine. En échange en Finlande, elle cherchait à rencontrer d’autres étudiants en école d’arts pour découvrir le pays culturellement et participer à des projets créatifs. Seulement voila, sans réseau dans une ville où tu ne connais personne, il est difficile de faire les rencontres qui t’apporteront ce que tu recherches précisément. Après avoir vécu quelques péripéties et entendu d’autres histoires du même registre, l’idée était là. C’est à dire créer une plateforme pour rassembler des jeunes créatifs, professionnels ou non et leur permettre de collaborer.

L’objectif est que l’appli’ réussisse à être présente sur tous les plateformes créatives européennes. En effet, l’idéal serait d’instaurer ce reflex qui fait que tous ces créatifs qui travaillent sur un projet, passent par SSSHAKE. Effectivement cela pourrait leur rendre la vie plus simple et permettrait que le projet avance plus rapidement. «Si l’argent nous le permet, nous nous imaginons investir un building où SSSHAKE est présent sur plusieurs étages. Un étage serait un restaurant « coolos », à l’étage supérieur des ateliers de création et un espace de co-working pour les créas’ qui se seraient rencontrés sur l’application, en sous sol un espace pour faire des expositions…»

Un projet qui à mon goût est réalisable et qui serait le bienvenu dans ce monde (artistique) pas assez exploité et trop fermé. Le côté positif est que tout le monde pourrait bénéficier de cette application. Arthur m’a donné l’exemple, la dernière fois, de Tyrsa le typographe qui a collaboré avec la pâtisserie de luxe Liberté. Puis leur collaboration a donné naissance au »Tyrsamisu « . Un tiramisu déstructuré avec un lettrage en chocolat fait par le typographe. Il s’agit, en effet, d’une collaboration originale, deux milieux différents qui ont réussi à trouver l’idée qui les a réuni.

C’est exactement ce genre d’association que les créateurs de SSSHAKE « apprécient beaucoup. En somme toutes les collaborations sont, pour eux, intéressantes et à prendre en compte. Par ailleurs la bonne nouvelle dans tout ça est que, si tout se passe bien, l’application devrait sortir en Mars-Avril!

En attendant, pour ceux et celles désireux de rencontrer ces jeunes talents et d’en savoir plus sur ce projet, il y aura un event le 1er Février. Cependant c’est organisé à Londres, mais ne vous inquiétez pas bientôt ça arrivera sur Paris!

The following two tabs change content below.

ilena Bakhtaoui

Ayant fait du violon pendant 11ans et du théâtre pendant 3ans, j'ai décidé de créer un blog musical où je partage les sons qui me procurent du plaisir pour que cela puisse en procurer aux gens. J'ai commencé à faire des mix que je poste sur mon soundcloud depuis quelques mois. De plus, la vidéo étant une activité qui m'attire aussi, j'ai fait des courtes vidéos promotionnelles (et/ou juste pour le fun) pour une petite marque Londonienne. Le voyage et la découverte de nouvelles cultures sont des choses qui me tiennent à coeur j'en ai fait mon leitmotiv.

Derniers articles parilena Bakhtaoui (voir tous)

Commentaires

commentaires

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire