Interview : Rencontre avec GussDX le chasseur de fantômes

A l’occasion du BGF on a pu interviewer GussDX, un Youtuber dont la spécialité est les vidéos d’enquêtes dans des lieux dit “hantés”. Cette interview nous a permis de revenir sur certains point de sa carrière.

© Mandora

Guss au Bordeaux Geek Festival

Un Jour : Pourrais-tu te présenter en quelques mots ?

Guss : Je fais une émission qui s’appelle Chasseur de Fantômes qui est diffusée sur Viméo en location puis sur YouTube gratuitement dans laquelle je vais seul dans des endroits possiblement hantés équipé de tout un tas de matériel, de caméras, de capteurs divers et variés, pour tenter de filmer, voir et rapporter ces phénomènes qui arrivent à beaucoup de monde : entendre des voix, des bruits, des choses comme ça, et j’en fais des émissions.

Tu es passé de Minecraft à Chasseur de Fantômes. D’où t’es venu l’idée de visiter des endroits hantés ?

C’est vrai que c’est pas vraiment la même chose. J’ai toujours été passionné par le domaine du paranormal depuis très longtemps, donc c’est quelque chose qui m’intéresse et même dans Minecraft j’avais créé une émission qui s’inspirait des chasses aux fantômes.

J’ai découvert ça avec R.I.P. ou Ghost Adventures. Je trouvais ça juste génial et je me suis toujours dit “J’adorerais faire ça“. Partir avec une équipe du matériel dans des endroits qui pourraient être hantés et voir si effectivement ça existe, s’il y a des fantômes et je trouvais que c’était un super concept d’émission et qu’en plus, à vivre, il y avait une forme d’aventure un peu moderne qui m’intéressait vraiment. Après je me suis dit aussi que j’aurais peut-être pas le courage, le matériel et les moyens de le faire donc j’ai laissé ça de côté et je me suis dit que j’allais adapter ce format dans Minecraft. Et avec quelques mods et quelques astuces de montages, j’ai fait des épisodes de fausses chasses aux fantômes en ayant toujours cette idée en tête de vouloir partir avec mes caméras.

https://vimeo.com/ondemand/chasseurdefantomes

Qu’est-ce qui t’a poussé à faire des vidéos ?

C’est marrant cette question parce qu’en fait c’est vrai qu’il n’y a pas de calcul, j’ai jamais eu vraiment envie de le faire mais les chose m’ont amené à le faire. Et en même temps je m’y sens très bien. Donc qu’est-ce qui m’a poussé à le faire ? Je dirais que c’est un peu les coïncidences et la force des choses. J’avais fait une webradio où je parlais de jeux vidéo et on m’a toujours dit que ça ne collait pas car il manquait la vidéo. Alors j’ai fait de la vidéo.

Quelle est, pour toi, la raison de ton succès ?

Pour répondre à ça en restant modeste ça va être chaud (rires). Alors mon succès, je bosse énormément, je suis hyper méticuleux, je laisse rien au hasard dans mes montages, dans le sens où je fais ce que j’aimerais voir. Y a pas de secret : c’est du boulot, c’est énormément de travail… (A part : “Ça m’oblige à me la péter, elle est horrible ta question“)

Est-ce qu’il y a des YouTubers qui vous ont influencé ? Vous parliez tout à l’heure de Ghost Adventures par exemple.

Oui c’est une source d’inspiration mais c’est plus une source d’envie de faire. Effectivement je pense que je me retrouve comme eux avec une caméra infrarouge dans le noir à la recherche de manifestations donc forcément il y a une ressemblance mais de là à m’inspirer… En fait mon concept de chasse au fantômes s’inspire aussi d’Antoine de Maximy (J’irais dormir chez vous) le fait qu’il ait une petite caméra et qu’il se filme. Enfin encore une fois je me suis pas vraiment inspiré, mon concept est né de plein de choses, après il n’y a pas de copie ni de plagiat. J’ai vraiment réussi à faire quelque chose de personnel et qui est assez unique.

Est-ce qu’il y a des vidéastes avec lesquels tu aimerais collaborer ?

Non… Enfin… J’ai une vraie passion pour ce que je fais aujourd’hui, des enquêtes paranormales, et au delà de la vidéo, j’aimerais beaucoup faire des enquêtes avec certains oui : les gens de R.I.P et pourquoi pas Zak Bagans (Ghost Adventures) mais là on peut toujours rêver. D’autant que j’ai un anglais au ras des pâquerettes. Mais au fond, je suis assez solitaire que ce soit dans mes chasses au fantôme ou dans la vie de manière générale.

Quel est l’endroit qui a été le plus effrayant dans vos chasses aux fantômes ?

Ils l’ont tous été. C’est à chaque fois c’est un défi, de s’immerger dans le noir et faire en sorte que ces choses se manifestent, ça fait peur.

Avez-vous déjà refusé d’aller sur un lieu par peur ?

Non.

Quel est lieu où vous avez ressenti le plus de choses ? Celui qui vous a paru le moins normal ou explicable ?

A chaque fois il se passe des choses, j’ai l’impression que c’est pas normal. Premier épisode, rien ne m’a semblé normal surtout que je m’attendais surtout pas à ce qu’il se passe des trucs comme sentir une pression sur mon épaule. L’épisode 2, ça a été le dépassement de tout, j’ai vécu la plus anormale de ma vie. Mais au delà de l’épisode, sur les semaines qu’ont suivi aussi puisque ça s’est répercuté sur les jours suivants. Chaque fois il y a des choses complètement anormales et ma dernière enquête n’en parlons pas. J’ai mis un terme au bout d’une heure et demi.

Pour vos vidéos à 2€ sur Vimeo, comment vous investissez-vous de l’argent ?

Alors c’est mon salaire. C’est ce qui me permet à moi, ma femme et mes 3 enfants de vivre aujourd’hui -ma femme a arrêté de travailler pour des raisons de santé -. Mon choix a été de réussir à continuer à faire cette émission et je m’en sers donc en partie pour vivre – comme tout le monde – et l’autre partie, qu’est assez conséquente, pour acheter du matériel. D’épisode en épisode il y a de plus en plus de caméras. J’avais une caméra thermique bas de gamme et là je viens d’investir pour avoir une caméra thermique digne de ce nom vraiment précise. Je suis aussi allé à Fougeret avec une personne qui m’a accompagné, j’ai pris en charge l’hôtel, les frais de déplacement, de restauration et l’air de rien t’arrives à 300€. J’investis énormément d’argent dans le matériel. Je suis aussi auto-entrepreneur pour déclarer cet argent que je gagne et il y a aussi une partie qui part en charge (dans le RSI, etc.)

Avez-vous des projets prévus sur d’autre formats ?

J’ai énormément d’idée. Là par exemple j’aimerais faire une petite vidéo où je présente le matériel (les caméras thermiques, les pods EMF, …), comment ça se déclenche, pour quelles raisons. J’aimerais faire ça mais bon… c’est qu’une question de temps. J’ai aussi un truc qui me trotte dans la tête mais ça serait pour dans quelques années : j’aimerais vraiment faire un film mais qui serait une fiction basée sur les faits réels de peut-être ce que j’ai vécu mais avec des effets spéciaux et ça serait vraiment une fiction et qui – pourquoi pas – reprendrait mes chasses aux fantômes mais pour un format de film. Pourquoi pas une web-série sur ce format là ?

The following two tabs change content below.

Commentaires

commentaires

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire